SUMPÓSION (BANQUET)
  • JPEG - 1.6 Mo
    JPEG - 1.6 Mo
  • JPEG - 1.8 Mo
    JPEG - 1.8 Mo
  • JPEG - 1.5 Mo
    JPEG - 1.5 Mo
  • JPEG - 1.1 Mo
    JPEG - 1.1 Mo
  • JPEG - 1.3 Mo
    JPEG - 1.3 Mo

14 octobre & 25 novembre 2018
deux dimanches à 19h 

10€



un projet de Nicolas Zlatoff (compagnie A.M.P.O.U.L.E)

assistanat Thomas Resendes, musique Louis Dulac
avec (en alternance) : Alexis Anne-Braun, Pauline Bertani, Louis Dulac, Pierre Heitz, Fabrice Henry, Thomas Resendes, des invités... et vous, spectateurs !

Suite au succès des deux banquets présentés la saison dernière, Nicolas Zlatoff et ses complices remmettent le couvert !

En Grèce antique, le banquet (en grec : sympósion, litt. « réunion de buveurs ») était une institution sociale qui comprenait deux parties : les convives mangent ensemble, mais sans boire, puis se consacrent à la boisson et à la discussion philosophique. Le Banquet de Platon en est une illustration célèbre.

Ici, cher public, vous serez invité à prendre place autour d’une table de banquet où l’on vous servira… du vin, bien sûr ! Soudain, à vos côtés, un participant (comédien, écrivain, universitaire, musicien… - parfois l’un et l’autre) se lèvera et, verre à la main, improvisera pour vous un « éloge » du thème de la soirée (en écho au spectacle présenté juste avant). Un autre « éloge » lui répondra, puis un autre, et ainsi de suite au fil d’une pensée qui circule de verre en verre, improvisée en direct, avec ses hésitations, ses contradictions, ses fulgurances, au fur et à mesure que le vin libère les neurones…

Vous participerez donc au premier chef à cette ivresse d’une pensée vivante, en train de s’inventer joyeusement devant vous, sans filet et sans prétention ! Jusqu’à ce que vous vous lanciez dans la danse…

Chercheur et comédien, Nicolas Zlatoff, travaille en France (Lyon, Paris), en Suisse (Lausanne, Sierre) et en Colombie (Médellin). Il conçoit aussi ses propres projets de mises en scène, de performances, d’installations, de déambulations, comme Les visites de M. Jean d’après J. Dubuffet, Quand je pense au théâtre, je n’ai plus peur de la vie d’après A. Tchekhov, Et je me suis demandé ce qu’il me restait à découvrir (à Tipasa ou pas) d’après A. Camus…

Un spectacle de la Compagnie A.M.P.O.U.L.E. subventionnée par la ville de Lyon. Coproduction collectif Satori. Ce projet résulte d’une mise en partage de la recherche ATLAS (Manufacture HETSR, Lausanne, Suisse)

/ Identité du Théâtre de l'Aquarium (affiches et tracts) : © Pascal Colrat pascalcolrat.fr / Site internet : © Tada machine tadamachine.com