Pastorale

le mardi 3 décembre à 18h30 I durée 1h25
ORCHESTRE EN RÉPÉTITION

Artistes associés

de Marc-Antoine Charpentier I Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé

23 décembre 1683, la galerie illuminée d’un palais au cœur de Paris : sont là un nouveau-né (encore peu bavard), quelques bergers bien sûr, un ange et un âne qui regardent.

Sébastien Daucé et l’Ensemble Correspondances se sont immergés dans la musique de Charpentier, produisant des interprétations particulièrement intimes et passionnées qui ont conquis le monde entier. Les 15 chanteurs et instrumentistes donneront une répétition publique exceptionnelle en ouverture du festival Bruit.
Dans ce programme, l’inspiration de Charpentier est à la hauteur de la poésie des textes : on y trouve la même pudeur, mais aussi les élans d’extase mystique, agencés avec une sensibilité définitivement hors du commun. On sait que la majeure partie des créations musicales de la maison de Guise n’a circulé que bien après la mort de leur commanditaire. La naïveté qu’un regard moderne pourrait y porter est très vite dépassée pour être touché par cette sincérité, sorte d’état de grâce où les intrigues n’ont plus de place : on ne peut être qu’entier et sincèrement ému, devant le mystère d’une naissance.

Distribution / Production

Dessus : Violaine Le Chenadec, Caroline Weynants, Perrine Devillers
Bas-dessus : Lucile Richardot
Haute-contre : David Lee
Taille : Davy Cornillot
Basses : Étienne Bazola, Renaud Bres, Emmanuel Vistorky
Violons : Béatrice Linon, Simon Pierre
Flûtes : Lucile Perret, Matthieu Bertaud
Viole de gambe : Mathilde Vialle
Basse de violon : Hager Hanana
Théorbe : Thibaut Roussel
Direction, orgue et clavecin : Sébastien Daucé

Production : Correspondances

En concert au Théâtre des Champs-Elysées, le 4 décembre 2019 à 19h30

Presse

L’Ensemble Correspondances a fait preuve d’un raffinement exceptionnel tout au long du concert de dimanche, utilisant une dynamique précise pour forger des phrases harmonieuses et dynamiser la musique en mettant l’accent sur l’interaction des voix en concurrence.
New York Classical Review - Décembre 2018

L’ensemble français de musique ancienne Correspondances a présenté un programme d’œuvres de Charpentier sur le thème de l’Avent et de la Nativité, pleins d’une fraîcheur sensuelle et parfois de mélancolie. La pièce maîtresse du concert, conduit depuis son clavecin par Sébastien Daucé, était la Pastorale de Noël, un mariage émouvant du bucolique et du spirituel que Charpentier a retravaillé à plusieurs reprises pour la Maison de Guise. Ce compositeur est une spécialité de ce groupe brillant, composé de jeunes chanteurs et instrumentistes.
New York Times - Décembre 2018

Aller plus loin

Sébastien Daucé

Organiste, claveciniste, Sébastien Daucé est animé par le désir de faire vivre un répertoire foisonnant et encore peu connu : celui de la musique française du XVIIe siècle. C’est pendant sa formation au Conservatoire supérieur de Lyon qu’il rencontre les futurs membres de Correspondances. Il y bénéficie notamment de l’enseignement de Françoise Lengellé et d’Yves Rechsteiner. D’abord sollicité comme continuiste et chef de chant (ensemble Pygmalion, Festival d’Aix en Provence, Maîtrise & Orchestre Philharmonique de Radio France…), il fonde à Lyon dès 2009 l’ensemble Correspondances, réunissant auprès de lui chanteurs et instrumentistes épris du répertoire français sacré du Grand Siècle.

Avec l’ensemble, qu’il dirige depuis le clavecin ou l’orgue, il parcourt la France et le monde, et enregistre fréquemment pour la radio. Il est en résidence au Théâtre de Caen, associé au CCR d’Ambronay, à l’Opéra et à la Chapelle du Château de Versailles et à La Chapelle de la Trinité avec le soutien de la Ville de Lyon.

Son exploration d’un répertoire peu joué, souvent inédit, aboutit avec le soutien du label Harmonia Mundi, pionnier à bien des égards dans le répertoire baroque, à une discographie de neuf enregistrements remarqués par la critique : Diapason d’or de l’année, ffff de Télérama, Editor’s Choice de Gramophone, Choc de l’année de Classica, IRR Oustanding…L’ensemble bénéficie désormais d’une reconnaissance internationale.

En 2018, Sébastien Daucé est directeur artistique invité du London Festival of Baroque Music. Il est également artiste associé de la Fondation Royaumont.

Prochain concert

le mardi 4 décembre à 19h30 au Théâtre des Champs-Elysées

Séances et réservations

mardi 3 décembre à 18h30 sur réservation uniquement au 01 43 74 99 61

Tarifs

Répétition ouverte au public avec une participation de 5 € (tarif unique)

Téléchargement et liens

© Sébastien Mahieuxe
© DR