Les Dimanches de Monsieur Dézert

du mardi 10 au samedi 21 et le mardi 31 décembre I durée 1h10

avec le Festival d’automne à Paris

THÉÂTRE

Lionel Dray I D’après la nouvelle de Jean de Mirmont

Dans ce spectacle il sera question de cinéma, du grand jeu-concours de l’été, d’apocalypse, de journaux à petits tirages, de cailloux, de hyènes et d’âme.

Voici l’histoire de Monsieur Dézert, histoire bien courte contenue dans le seul nom de cet homme. Comme dirait l’autre : « Il vadrouille dans ces jours comme une putain dans un monde sans trottoirs ». Oscillant en ce début de XXe siècle entre l’expérience de la grande ville et la béance qu’elle produit chez ceux qui la peuplent.
Histoire d’un homme, employé dans un quelconque ministère, qui n’a d’autre ambition que de vivre pleinement ses dimanches. Dimanche, jour d’aventures par excellence, protégé par l’article 2 de la loi du 13 juillet 1906 qui garantit à chacun de pouvoir faire comme tout le monde.
Monsieur Dézert est un clown, de ceux qu’il est agréable de voir dans la situation la plus désastreuse possible. La plus morne aussi. En bon lunaire, il attend que la mort le conduise vers de nouvelles aventures.
Cette création est librement inspirée de la nouvelle Les dimanches de Jean Dézert de Jean de Mirmont. En 1914, avant de mourir dans les tranchées de la première guerre mondiale, alors âgé de 27 ans, il écrit une courte nouvelle sur, dit-il, rien.

Distribution / Production

Conception : mise en scène et interprétation, Lionel Dray
Scénographie : Jean-Baptiste Bellon
Costumes : Gwendoline Bouget
Production : Compagnie Le Singe, Elodie Régibier
Coréalisation : Théâtre de l’Aquarium (Paris) ; Festival d’Automne à Paris
Spectacle créé le 11 août 2018 dans le cadre du festival Le Théâtre Rate (Eymoutiers).

Aller plus loin

Lionel Dray
Après des études au conservatoire du 5e arrondissement de Paris, Lionel Dray intègre en 2006 le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique ; il a comme professeurs Dominique Valadié, Yann-Joël Collin, Pascal Collin et Nada Strancar. À sa sortie du conservatoire, il joue dans les spectacles de Jeanne Candel : Robert Plankett, Nous brûlons, Dieu et sa maman et Demi-Véronique. Il travaille depuis 2013 dans les créations de Sylvain Creuzevault, Le Capital et son Singe (2014), Angelus Novus Antifaust (2016), Les Tourmentes (2018) et Banquet Capital (2018). Il répète Les Dimanches de Monsieur Dézert à Eymoutiers, en Haute-Vienne, dans les anciens abattoirs de la commune que Sylvain Creuzevault a décidé avec sa compagnie de transformer en théâtre.

Tournée

du 17 au 22 février 2020 à L’Empreinte, scène nationale, Brive-Tulle
du 4 au 12 mars 2020 au Théâtre Garonne, Toulouse
le 12 mai 2020 à La Fonderie, Le Mans

Séances et réservations

mardi 10 décembre à 19h
mercredi 11 décembre à 19h
jeudi 12 décembre à 19h
vendredi 13 décembre à 19h
samedi 14 décembre à 17h
lundi 16 décembre à 19h
mardi 17 décembre à 19h
mercredi 18 décembre à 19h
jeudi 19 décembre à 19h
vendredi 20 décembre à 19h
samedi 21 décembre à 17h
mardi 31 décembre à 20h30

Tarifs

22 € la place
15 € demandeurs d’emploi, enseignants, plus de 65 ans
12 € moins de 26 ans et adhérents aux associations et comités d’entreprise partenaires du dispositif Ticket-Théâtre(s)
10 € groupes scolaires
Tarif adapté sur demande pour les groupes à partir de 8 personnes

30 € Pass 2 spectacles (soit 15 € la place)
48 € Pass 4 spectacles (soit 12 € la place)

© DSC
© DSC